Effleurer, affleurer...

Publié le par LA NOUVELLE NAVETTE

Conférence du 7 octobre 2014 - "Carré Jacquard"

Le mardi 7 octobre 2014, dans les locaux de l’Amicale Laïque Chapelon, une conférence réunissait tous ceux qui ont imaginé et conçu ce magnifique bâtiment : l’Architecte, l’Artiste, le Désigner.

Inauguration officielle de l'oeuvre de Philippe Cazal "Carré Jacquard"

Inauguration officielle de l'oeuvre de Philippe Cazal "Carré Jacquard"

Dans le prolongement du débat sur leur démarche convergente, un lien m’apparaît entre celle belle réalisation et l’Histoire de l’Amicale Laïque, une vieille dame de 118 ans.

C’est sans doute le « Carré Jacquard » œuvre de l’artiste Philippe CAZAL qui symbolise le mieux le passé et le présent du Quartier et de l’Amicale Laïque, par son graphisme et le sens des Mots.

Effleurer, Affleurer, utopiste, idéaliste, réaliste - Cinq mots qui sont un hommage à la passementerie et à Jacquard inventeur du métier à tisser du même nom mais aussi l’Histoire du Patronage devenu Amicale Laïque.

L’Utopiste c’est le fondateur du Patronage André CHAPELON qui dans son testament en 1881 a conçu ce qui paraissait irréalisable « fonder un établissement de Patronage laïque où la jeunesse viendra se divertir aux exercices du corps et de l’esprit ».

Le Réaliste, Joannès MERLAT qui en 1898 donne naissance au Patronage et en devient le premier Président.

L’Idéaliste, Ernest BONNAVE qui a orienté sa pensée, son action sa vie autour d’un idéal : Résister à l’occupant pendant la guerre et militer au Patronage pour servir « l’Idéal Laïque ».

Le « Carré Jacquard » œuvre emblématique de l’Amicale Laïque et du Quartier, reflet de l’Histoire et du Présent, symbole d’une volonté de défendre la culture Populaire pour Tous.

Maurice FLACHON

Publié dans Evénement

Commenter cet article