Carton Plein - bilan et perspectives

Publié le par LA NOUVELLE NAVETTE

Installée au cœur du quartier Jacquard (45, rue Étienne Boisson), l'association d'intérêt général Carton Plein s'intéresse aux espace publics. C’est un laboratoire qui regroupe architectes, sociologues, artistes, jardiniers, designers, et tout autre citoyen intéressé par les transformations des espaces publics. C'est un lieu de travail partagé, qui est articulé à un espace public expérimental et temporaire, La Cartonnerie.

Carton Plein - bilan et perspectives

Depuis près d’un an, nous portons une recherche action afin de réactiver ces nombreuses boutiques fermées du quartier Jacquard en s’appuyant sur les ressources locales et sur l’identité cosmopolite de Saint Étienne.
Le quartier Jacquard s’est en effet progressivement métamorphosé ces dernières années :
le bouillonnement des rez-de-chaussée a laissé place à des vides pesants où des logements aux volets fermés impactent directement l’hospitalité du quartier.
Nous avons souhaité mettre notre méthodologie et nos modes d’actions au service du projet urbain afin d’apporter un éclairage différent sur le territoire, en complémentarité de l’expertise institutionnelle. Notre volonté est de mettre en lien les diverses initiatives locales, pour impulser une action collective. Autrement dit, c’est en mettant au premier plan l’identité de la ville et les compétences de ses habitants que nous engageons notre processus d’enquête et d’action.


Sainté itinéraires croisés utilise différents modes d’action :
• la mise en avant de l’activité commerciale hétéroclite en allant rencontrer les commerçants qui sont des acteurs importants de la ville.
• une étude urbaine atypique, qui s‘appuie sur des marches mensuelles et des temps forts.
• l’investissement temporaire de bas de boutiques vacants afin de tester des activités nouvelles et d'inciter à la reprise des boutiques.

Carton Plein - bilan et perspectivesCarton Plein - bilan et perspectives

Comme vous l'avez certainement vu le B.E.A.U., s'est installé pendant un mois au 1 rue Jules Ledin dans le cadre la Biennale Internationale design Saint-Étienne grâce au soutien de l’EPASE : Établissement Public d’Aménagement de Saint-Étienne et à l’investissement de nombreux acteurs du quartier comme le collectif La Louce, et des dizaines d'associations et citoyens d'ici et d'ailleurs. Ce bureau éphémère a permis de rencontrer habitants, porteurs de projets, aménageurs, pour trouver des moyens d'action pour ouvrir les boutiques vides et transformer l'ambiance des rues adjacentes.

Nous avons recensé l'existence de nombreux projets en construction, et d'envies encore en gestation. Bientôt nous l'espérons ces projets verront le jour, nous organiserons en juin une bourse aux locaux pour remettre en contact des propriétaires et des porteurs de projets : restaurateurs, kiné, librairie musicale, projets culturels... autant de possibles pour les boutiques vides ! au delà, les rencontres avec les propriétaires de boutiques ont permis le prêt de nombreux locaux et ont permis de tester des activités. Le nettoyage des vitrines, réalisé sur un mode coopératif, a aussi amené des petites transformations qu'il faudrait continuer...

Certains commerces sont aussi en train de se refaire une beauté avec l'aide de graphiste et de designers ! Nous espérons que ce travail pourra se poursuivre avec toutes les personnes
motivées. Merci à tous les habitants, voisins, commerçants, associations pour leur investissement dans cet événement collaboratif stimulant !
L'heure est au bilan alors n'hésitez pas à nous contacter pour faire par de vos retours critiques ou enthousiastes et envies à ce sujet.

Carton Plein

Publié dans Projet urbain

Commenter cet article